Comment enfiler une surjeteuse ?

La surjeteuse s’avère être incontournable pour les couturiers, surtout les professionnels. Elle dispose de différentes fonctions qui donnent aux vêtements une touche de professionnalisme. À cela s’ajoutent ses différents usages qui permettent de réaliser de belles créations. De plus, une surjeteuse utilise jusqu’à cinq bobines à la fois selon le modèle de la machine. Toutefois, avec un fonctionnement assez particulier, son enfilage nécessite beaucoup de patience et d’exercice. C’est ce que vous allez tout de suite découvrir.

Les matériels nécessaires pour l’enfilage

Généralement, les instructions que vous pouvez trouver pour une surjeteuse sont adaptées pour 4 ports de fils. Ainsi, vous pouvez adapter les différentes étapes pour l’enfilage selon le modèle dont vous disposez. Assurez-vous donc, en premier lieu, de vous munir de 4 bobines de fil. Toutefois, il est préférable de choisir de grandes bobines pour éviter d’en changer plusieurs fois au cours d’un travail. Ensuite, vous aurez besoin d’unepince brucelle (ou précelle) qui est généralement fournie avec votre surjeteuse, ou à défaut, des pinces à bout courbé. Préparez également un morceau de tissu pour faire un test une fois que les fils sont installés. Une paire de ciseaux sera aussi indispensable.

Par ailleurs, il est important de noter quelques précautions avant l’enfilage de la surjeteuse. Dans un premier temps, veillez à ce que votre machine ne soit pas branchée. Les aiguilles et le pied-de-biche doivent être relevés. Assurez-vous également que la machine soit réglée par défaut et que la tension soit plus basse, notamment à zéro pour ne pas casser les fils pendant le test.

Comment enfiler une surjeteuse ?

Vous venez de vous procurer une surjeteuse ? Voici le moment venu où vous allez enfin pouvoir enfiler les fils de votre machine. Un travail qui demande beaucoup de minutie certes, mais vous allez vous y habituer au fil du temps.

Notez cependant que quelques étapes sont à suivre pour procéder à l’enfilage d’une surjeteuse. Ces étapes suivent par ailleurs un ordre chronologique et ne peuvent pas être inversées. Alors, veillez à bien suivre chaque point pour éviter de vous perdre ou de bourrer les fils.

Positionnement des bobines

Dans un premier temps, après que vous ayez mis votre surjeteuse hors tension, réglez la tension à zéro. Relevez la barre à fil télescopique qui se trouve derrière la machine. Placez ensuite les bobines de fil sur les supports bobines. Puis, faites passer les fils des bobines à travers les guide-fils. Veillez à les passer de l’avant à l’arrière. Généralement, votre machine indique les étapes à suivre par des numéros et des codes couleur afin de faciliter l’enfilage.

Enfilage des boucleurs supérieur et inférieur

Lorsque les bobines de fil sont mises en place, procédez à l’enfilage du boucleur supérieur. Pour ce faire, tirez sur le fil et passez-le sous le guide-fil supérieur. Passez-le ensuite entre les disques de tension et tirez vers le bas afin qu’il y soit bien positionné. Normalement, votre surjeteuse indique des codes couleurs. Ainsi, vous pouvez suivre la couleur correspondante au boucleur supérieur pour les crochets qui leur est destiné et faire passer le fil avec l’aide de la pince. Faites passer ensuite le fil en dessous du pied-de-biche et ressortez-le vers la gauche. Faites de même pour le boucleur inférieur.

Enfilage des aiguilles gauche et droite

Une fois que vous avez passé le fil sur les disques de tension, faites-le passer encore une fois sous le guide-fil inférieur et revenez entre les disques de tension. Positionnez le fil autour du coin d’enfilage et derrière de guide-fil et enfilez le chas de l’aiguille gauche. Ramenez-le ensuite sous le pied-de-biche et sur la gauche. Procédez de la même manière pour l’aiguille droite.

Test de la machine

Une fois que les fils sont en position, vous pouvez passer au test afin de vérifier les points à régler, notamment la qualité de la couture ou la taille des points. Profitez alors des différents points de couture de votre machine et laisser libre court à votre imagination !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *