Comment huiler une surjeteuse ?

La surjeteuse est la fameuse machine qui permet de coudre des tissus stretch et de faire des finitions irréprochables. Pour conserver sa performance et sa durabilité, elle a besoin d’être lubrifiée de manière régulière. Sinon, le système mécanique qu’elle intègre risque de se détériorer. Les pièces métalliques peuvent se gripper entre elles, ce qui impacte notamment sur le niveau sonore de la machine. Voici donc quelques conseils pour vous indiquer comment huiler votre surjeteuse.

L’importance de la lubrification

Contrairement à la machine à coudre classique, une surjeteuse requiert un entretien plus important. Elle intègre en fait une panoplie de pièces mécaniques et en métal pour effectuer les différents points de couture et de surjets. Sensibles, celles-ci peuvent s’user facilement sans contrôle et maintenance réguliers.

En cousant, tout le système se met en mouvement. Pour garantir son efficacité optimale, il est recommandé de lubrifier votre machine au moins une fois par an (si cela est indiqué dans le manuel car certaines surjeteuses n’en ont pas besoin).

Une surjeteuse bien huilée restera silencieuse et tiendra plus longtemps. Elle s’exposera ainsi à moins de risque de se frotter. En plus, des saletés telles que des poussières et des débris de tissus/fils peuvent s’incruster partout et influencer le mécanisme interne.

Les précautions à prendre avant de procéder à la lubrification

Avant d’huiler votre surjeteuse, il faut prendre en compte certaines précautions. Tout d’abord, il est extrêmement important de consulter le manuel d’utilisation. Il s’agit du guide spécifique à votre machine et vous devez bien suivre ce qui est écrit dessus.

Tout ce qui la concerne s’y trouve, depuis le montage jusqu’à l’entretien. À ce titre, vous y découvrirez toutes les informations requises pour procéder correctement à la lubrification de votre surjeteuse. Elles indiquent toutes les étapes à entreprendre et les pièces à huiler.

Aussi, faites bien le choix de votre huile. Un produit de mauvaise qualité occasionnerait parfois la formation de croûtes qui endommageraient votre surjeteuse voire même votre couture. En plus, elle pourrait se sécher rapidement. Procurez-vous des lubrifiants conçus particulièrement et spécialement pour la machine à coudre.

Les processus à suivre pour huiler la surjeteuse

Procédez convenablement à la lubrification, car la moindre erreur peut être fatale à vos travaux.

Les étapes préliminaires

Pour huiler une surjeteuse, vous aurez besoin de certaines choses, dont l’huile lubrifiante que vous allez verser dans la burette livrée avec votre machine, un pinceau ou un coton-tige. Munissez-vous également d’un chiffon doux ainsi qu’un bout d’étoffe. Avant d’entamer une quelconque action, veillez à ce que l’appareil soit entièrement débranché.

Procédez maintenant au nettoyage de votre surjeteuse. Cette dernière ne doit être graissée que si elle est entièrement propre. Généralement, cette étape se fera après chaque usage de la machine. Un gros pinceau suffit pour éliminer les bourres qui s’entassent à l’intérieur. Un aspirateur est préconisé pour absorber les résidus de poussière qui s’accumulent dans les mécanismes.

L’étape de lubrification

La lubrification concerne généralement les parties mobiles de la surjeteuse, telles que les barres de boucleurs, les pistons, le pied, les pivots, la barre aiguille, les couteaux, la griffe, etc. Versez une petite goutte de lubrifiant avec un petit pinceau fourni avec la machine en vous assurant qu’il soit propre et sec ou un coton-tige.

Faites tourner le volant afin d’entrainer les parties métalliques à réaliser des mouvements de haut en bas. C’est nécessaire pour répartir correctement l’huile. Une goutte suffira à chaque partie, sinon le produit envahira toutes les pièces et pourra salir vos fils. Une fois que tout est fini, essuyez les éventuelles traces de graisse sur les différentes surfaces avec un coup de chiffon doux. Par mesure de sécurité, prenez un bout de tissu et faites un test de couture pour éliminer les dernières marques d’huile. Votre surjeteuse est désormais prête à reprendre de nouveaux projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *